28 mars 2017

TAG | Que sait Monsieur BG du monde de la beauté ?

Monsieur BG et moi, c'est une histoire (d'amour) qui a commencé il y a près de 14 ans maintenant (soit quasiment la moitié de nos vies respectives). 14 années de couple et bientôt 4 ans de mariage (si mes comptes sont bons - moquez-vous mais je ne me rappelle jamais de la date exacte de notre mariage). Normal donc que Monsieur BG fasse un peu partie des murs ici (si je puis dire - le pauvre haha !). En 6 ans de blogging (que de chiffres en ce début d'article, pfiouuu !), j'ai dû vous parler de lui un nombre incalculable de fois au travers de mes billets. Parce que Monsieur BG, c'est la voix de la raison, celle qui calme mes ardeurs, celle qui me dit "Encore un rouge à lèvres rose ? Mais t'en as déjà 3000 des comme celui-là !". Bref, celle qui nous évite de manger des patates à partir du 15 du mois (et ça tombe bien parce que j'aime pas les patates).


Je n'en considère pas moins Monsieur BG comme mon "partner in crime" quelque part : c'est lui qui me booste quand j'ai le "moral bloguesque" à zéro ; c'est lui qui me redonne confiance en moi et qui me dit que "non Doudoune, tu ne fais pas de la me***. Arrête de te dévaloriser !" ; c'est à lui que je demande des conseils ("Tu préfères quelle photo entre celle-là et celle-là pour illustrer mon article de d'main ?") et c'est surtout lui qui m'a encouragée à reprendre le blog l'année dernière (oui, vous pouvez remercier Monsieur BG pour cela... ou pas ! ;). Monsieur BG partage donc sa vie avec moi, notre fille, notre chat Dexter, notre lapin Sawyer mais aussi avec les cosmétiques. Il me surprend tout autant qu'il m'exaspère quand on en vient à parler de cette passion chère à mon coeur (je parle des cosmétiques, pas de Dexter !). M'est alors venue l'idée de tester ses connaissances en la matière en reprenant (et en adaptant) le fameux TAG "Que savent les hommes du monde de la beauté ?". J'espère que vous prendrez autant de plaisir que moi à découvrir les réponses de Monsieur BG (retranscrites telles quelles - je vous préviens) parfois désarmantes et bien souvent tordantes.

25 mars 2017

1 semaine / 5 nouveautés [#31]

Officiellement, je suis en mode "no buy" depuis une dizaine de jours. Officieusement... ça craint du boudin (dixit la nana qui vient tout juste de recevoir une énième commande Sephora avec le Vice Lipstick qui sera à l'honneur au mois d'avril prochain : Phone Call) ! Bon, j'arrive quand même à être raisonnable et mis à part cette (toute petite) commande et un baume à lèvres Revlon à 3 francs 6 sous acheté lors de mes dernières courses (non, je ne peux vraiment pas m'en empêcher), aucun nouvel achat make up à signaler (j'ai dit "make up", le reste...). Ouf ! Et pourtant, et pourtant... J'ai joué avec le feu et frôlé la "catastrophe" sous le regard plein de pitié (ou de souffrance ?) de Monsieur BG en allant jeter un coup d'oeil à l'e-shop de Tarte Cosmetics (vous comprendrez pourquoi plus bas).


Je me suis finalement retenue de passer commande et je suis plutôt fière de moi sur ce coup là. Et puis je me rends bien compte qu'en ce moment, c'est plutôt la folie. J'ai une tonne de nouvelles choses à tester dans mon bazar de maquillage et je réalise combien mon rythme de publication ne suit pas. Il faudrait que je poste tous les jours de la semaine pour pouvoir tout vous montrer rapidement (mais c'est impossible, belette de - presque - 2 ans à s'occuper oblige) ! En attendant, je continue inlassablement de remplir mes wishlists. Elles sont interminables, elles débordent de trucs trop désirables, elles dégoulinent de nouveaux rouges à lèvres qui déchirent, bref c'est honteux. Voici d'ailleurs les 5 nouveautés qui m'ont tapé dans l'oeil cette semaine. 

23 mars 2017

Coup de ❤ pour les nouveaux Dior Addict Lacquer Stick

Je l'admets, en ce moment je peste beaucoup contre Instagram et l'usage qu'en font certaines "influenceuses" (mon dieu que j'ai horreur de ce terme !) sous le joug des services marketing de certaines marques qui ne voient que par les X milliers de followers, marques qui font finalement peu de cas du contenu (qualitatif ou non) proposé. Et pourtant, je trouve qu'Instagram reste le meilleur endroit pour découvrir - en quasi-temps réel - les futures nouveautés que nous concoctent nos marques de cosmétiques préférées. Je dois d'ailleurs être la seule débile à avoir dans ses abonnements Insta plus de 70% de comptes de marques et à suivre, finalement, assez peu de feeds de vraies personnes. C'est donc sur Instagram que j'ai découvert, il y a plusieurs semaines maintenant, la sortie alors imminente de ces petites bombes que sont les Dior Addict Lacquer Stick.


Vous le savez, je suis une Dior addict dans l'âme. Dior reste ma marque de luxe préférée et je me retrouve assez souvent dans son univers, ses créations et ses égéries (Jennifer Lawrence en tête). La maison, que je trouve hyper moderne (contrairement à Chanel - qui semble toutefois s'améliorer), se renouvelle sans cesse et propose constamment des formules originales et innovantes tout en préservant son côté chic. Rarement déçue (dois-je vous reparler de mon amour pour les Dior Addict Fluid Stick et la Diorskin Nude Air Luminizer Powder ?), il m'est toujours difficile de résister à l'appel de la nouveauté, surtout quand il s'agit de rouges à lèvres. J'ai donc foncé les yeux fermés avec les nouveaux Dior Addict Lacquer Stick (et je ne le regrette pas ;).

21 mars 2017

Le "secret" de mon trait d'eyeliner

Voilà un article que certaines d'entre vous me réclament depuis une éternité et je suis doublement ravie de le publier aujourd'hui. Ravie parce que je sais que je ferai (probablement) quelques heureuses (en tout cas je l'espère ;) et ravie parce que j'ai réussi à le faire ce fichu article ! Non parce que faire un tutoriel sur la pose de mon eyeliner représentait pour moi un sacré défi. En fait, je m'en sentais tout bonnement incapable. La raison de ce défaitisme est toute simple. Je suis une nana cyclique qui a ses périodes "avec eyeliner" et "sans eyeliner". Il peut se passer des semaines sans que je n'arrive à appliquer "correctement" mon eyeliner et je ne me l'explique pas. Et puis, un jour, je ressors mon eyeliner et comme par magie, ma dextérité (toute relative) est de retour.


L'eyeliner et moi, ça fait globalement plus de 15 ans que ça dure. Quand j'étais au lycée, je ne voyais que par mon trait d'eyeliner noir (et le Liner Express de Gemey Maybelline qui existe toujours mais dans une version relookée). Je l'ai parfois abandonné par flemme mais j'y reviens finalement systématiquement quand je veux un maquillage du regard un minimum élaboré. Côté technique, je pense avoir (enfin !!) chopé le truc. Il n'y a qu'à regarder de vieilles photos de moi pour se rendre compte que je faisais de belles erreurs en matière d'application. Aujourd'hui, tout n'est pas encore parfait. Je dois faire avec la forme ronde et un poil particulière de mes yeux mais, au final, je crois avoir trouvé une assez bonne technique.